Découvrir l'exposition 2008 / 3
© 2015 agnes dupre

La vie au Grand Hôtel PLM du Mont Blanc

 

Avec la Compagnie PLM les nouveautés sont nombreuses. Dès 1924, Combloux s’affiche comme une station de première classe, « une étoile de première grandeur ».

 

Si les premiers attraits recherchés par la clientèle sont  « le bon air pur », la « promenade », le « point de vue » ou  le « soleil » qu’offre l’hôtel, sa renommée n’aura bientôt plus d’égale.  

 

En 1927 le nombre séjournants annuels dans la station atteint les 2700, dont 2200 pour le Grand Hôtel.

 

Une clientèle de haut standing

Les visites de personnalités internationales du monde sportif, diplomatique, aristocratique ou industriel se succèdent au Grand hôtel et enrichissent sa renommée. On y côtoie le « tout Paris »…

François Coty le richissime et célèbre parfumeur parisien,  Louis Barthou, président du Conseil en 1913, de nombreuses fois ministre entre 1917 et 1929 et ministre des affaires étrangères en 1934, l’académicien Abel Bonnard, futur ministre de l’éducation sous le gouvernement de Vichy en 1942, le banquier Maurice Schlumberger, l’Amiral Lacaze, ministre de la marine puis de la guerre en 1917, le général Mordacq, chef de cabinet au ministère de la guerre de Georges Clemenceau durant le 1er confit mondial, la princesse de Rouffignac (vieille famille aristocratique du Limousin), le riche chef d’entreprise inventeur des ampoules Visseaux de Lyon, la famille Du Plessis, l’empereur d’Indochine, Bao Daï, amateur de tennis et de golf, Paul Hymans, ministre d’Etat belge et premier président de la Société des Nations en 1920…..

Lindustriel Michelin, des célèbres pneus clermontois du même nom, prendra pour habitude de séjourner tous les ans avec sa famille dans l’un des chalets privés de l’hôtel.

Cette clientèle fortunée fréquente le Grand Hôtel pour de longs séjours pouvant aller jusqu’à plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Elle arrive à bord de voitures rutilantes : Buick, Delahaye, Talbot, Hotchkiss… Bien souvent, elle est accompagnée de son personnel particulier. Chauffeurs et nourrices (chargées de s’occuper des enfants), sont alors logés dans des hôtels secondaires à proximité du Grand hôtel.

 

 

La vie  de l’hôtel est animée par de grandes soirées

Le soir, les salles de restaurant, ornées de décors mobiles et variables offrent de somptueux dîners. Hommes et femmes revêtent leurs plus beaux vêtements, affichant tous les  luxes vestimentaires de la mode urbaine.

Les soirées se poursuivent par des spectacles en tous genres : des pièces de théâtres assurées par les employés de l’hôtel, des bals costumés animés par les rythmes enjoués de l’orchestre ou encore des séances de cinéma…

Les photographies d' Albert SALMONA  sont un témoignage précieux de l’effervescence de ces soirées et de la folle ambiance parisienne au sein de l’hôtel.  

 

Les activités proposées : un luxe à la hauteur de la clientèle attendue

Pour le divertissement de ses hôtes, la direction propose de nombreuses activités et un programme d’animation conséquent.

 

Combloux l’été, du 15 juin au 1 octobre :

« Un parc, de l'air frais, des excursions, un golf… » *

Le parc de 10 hectares qui entoure l’hôtel est composé d’agréables sentiers ombragés et d’une roseraie qui permettent aux résidents de flâner.

La Cgnie PLM fait installer dans son parc un golf d’un parcours de 5 trous. Il attire de nombreux touristes anglais, épris de ce sport.

Deux courts de tennis sont créés. La direction y organise régulièrement des concours internationaux.

Sur les terrasses de l’hôtel, au rythme de thés dansants, les clients admirent « le Mont Blanc qui apparaît dans toute sa gloire depuis le Grand Hôtel PLM »*. Une lunette et une table d’orientation du Tourning Club de France, permettent d’explorer et de comprendre l’organisation du grand massif.

Par l’intermédiaire de son service automobile, la compagnie propose des excursions à la journée à destination de Chamonix, St-Gervais, Annecy, Evian…

Le grand Hôtel  « offre aux familles tous les agréments d'une propriété privée joints à ceux d'un hôtel de classe… »*.

 

Combloux l'hiver : du 20 décembre au 1 mars.

Equipé d’un système de chauffage performant, le Palace assure désormais la saison d’hiver.

 « Du soleil des champs de neige, des pistes de luge, des pistes de curling, une patinoire éclairée… »*

Lhôtel va proposer « tous les avantages d’un grand centre de sports d’hiver dans une agréable station de calme et de repos»*

Combloux va découvrir ses premières saisons hivernales…

Extrait catalogue exposition 2008

                                                                                                                            

  

 

 

Page suivante